VESPA_TI16948.JPG

HOT WEEK - HOT WHEELS

>> CLASSIFICHE <<

>> VIDEO <<

La température sur l’asphalte de la troisième course de la Coupe Italienne Polini à Pomposa était élevée, même très élevée. Et pas seulement du point de vue climatique, température de plus de 30° et le soleil jamais obscuré par les nuages : la piste a montré des duels vraiment incandescents en toutes les variées courses de la journée. Le public a répondu par une présence nombreuse au troisième rendez-vous avec la Coupe Italienne Polini 2015, organisée par Moto Club Bergamo pour supporter ses idoles et applaudir le nouveau incroyable « Corsi Show ». En effet, le pilote toscane de l’Equipe Polini Scooter a dominé de manière extraordinaire les deux Courses de la journée, en gagnant des points très précieux dans le classement général de la prestigieuse Scooter 70 Evolution Open, qui est considérée comme la MotoGP des scooters, dans laquelle il est le leader devant Andrea Vignone et son coéquipier Matteo Tiraferri.

TROPHEE VESPA 135 cc : LUMINA S’ILLUMINE
Il y a une vingtaine de participants en cette classe, protagonistes de deux Courses, signées par Nazareno Lumina, dominateur incontestable de cette troisième épreuve. Course 1 commence par la chute de Larcher, qui part troisième mais doit immédiatement se retirer. Lumina conduit la course et augmente toujours plus son avantage sur Ivan Camera et Matteo Piacentini, qui terminent respectivement deuxième et troisième. Marco Leaso et Alberto Costa luttent pour la quatrième position. En Course 2 Piacentini part bien, est suivi de Camera, qui fait une faute et implique Piacentini dans sa chute, finit en onzième position et performe une remontée spectaculaire et arrive cinquième. Lumina attrape de nouveau un bon avantage sur ses poursuivants et gagne devant Leaso et Mammi. Lumina, par sa double victoire, confirme sa leadership en championnat.

70OPEN_TI17567.jpg

SCOOTER 70 EVO OPEN : CORSI SOLITAIRE
Coup de théâtre avant le départ de Course 1 ; Matteo Tiraferri, qui part de son deuxième meilleur temps, renonce à partir à cause d’une perte de liquides sur la piste. Quand le feu s’éteint, Filippo Corsi sprinte tout de suite à la tête. Marco Moroni part bien aussi, même s’il perd du temps précieux pour une chute au cours du troisième tour et une autre en cherchant de regagner du terrain en perdant sa position et la chance de viser le podium. Nicolò Castellini en profite, pilote de l’Equipe Polini, qui finira troisième derrière Andrea Vignone. Course 1 malheureuse pour Stefano Scribano aussi, qui s’arrête quelques tours avant l’arrivée. Malchanceux en Course 1, Tiraferri cherche la revanche en Course 2, mais il sera obligé à se baisser devant super Corsi et le rapide Castellini. Quatrième position pour Moroni, protagoniste d’un enthousiasmant duel avec Tiraferri pour la deuxième place. Par ces victoires Corsi est le leader du classement.

AMA_TI16100.JPG

SCOOTER 70 AMATEURS : BEGHELLI EST LA’
Dépassements et coups de théâtre pour la catégorie plus combattue de ce Championnat Italien Scooter où Gabriele Beghelli conduit la Course 1 devant Mattia Ciuffolo et Rocco Russo. Ce dernier sort de la course pour une chute, malgré sa capacité de lutter pour la victoire. Dans la chute de Russo sont impliqués malheureusement Giacomini, Sfiller et Cionna aussi. Beghelli accroit son rythme et gagne en rassemblant presque 15 seconds d’avantage sur Ciuffolo, Emilio Maione et Riccardo Frigè. Davide Inversini au dernier tour attaque Niccolò Loia et Guido Conforti et dépasse les deux et termine cinquième. Course 2 est absolument plus combattue ; Russo conduit pour quelques tours mais ensuite il recule et laisse la piste à Maione et Beghelli. A la mi-course, les variés protagonistes sont un peu fatigués et font quelques petites fautes et ça mélange les cartes. Beghelli reprend la leadership de la course et la gagne, en précédant encore Ciuffolo et Maione. Les deux victoires de Beghelli lui donnent la première position aussi au classement du championnat, après son départ de la quatrième position.

BIG_TI17167.JPG

SCOOTER 100 BIG EVOLUTION OPEN : LES PUISSANTS
Première position pour Simone Bartolini, protagoniste de deux beaux départs. En Course 2 Bartolini est ensuivi de Stefano Scribano, Nico Morelli et des deux pilotes officiels de l’équipe Polini, Matteo Tiraferri et Julien Vitali. Bartolini a un bon rythme, mais au huitième tour il fait une faute au début d’un virage et finit en cinquième position, devant Adriano Sisti. Quelques tours avant l’arrivée, Vitali assaille Tiraferri et termine troisième, précédé de Scribano qui gagne la session devant Morelli. Au départ de Course 2 Bartolini sprinte toujours bien. Le pilote de la Romagne ne fait pas de fautes cette fois, et gagne après avoir conduit la course jusqu’à la fin. Au sixième tour Morelli est deuxième, mais une petite faute le fait reculer aux arrières. Le leader du championnat Scribano en profite et termine en deuxième position devant Vitali, Tiraferri, Sisti et Antonio Righetti.

70SS_TI16659.JPG

SCOOTER 70 SUPERSPORT : LE JOUR DE PENZO
Daniel Penzo conquiert la pole en partant tout de suite à l’assaut en Course 1. Derrière lui, Alessandro Schiappa, Roberto Pagliaccia, Marco Girardi et Luka Koren. Le leader du championnat Cristian Picciallo est sixième et lutte avec Marco Lazzoni pour la cinquième position. Après douze tours Penzo conduit toujours et gagne. Derrière, Koren et Pagliaccia reculent parmi des dépassements, fautes et impossibles coups de frein. Schiappa termine deuxième et Girardi troisième. Course 2 est plus rapide. Penzo part toujours bien, mais au quatrième tour il fait une faute et est obligé à une grande remontée, grâce à laquelle il termine troisième, tout près de la deuxième position. De la mi-course, Girardi et Schiappa conduisent le groupe, et vont terminer en première et deuxième position.

PIT_TI15922.JPG

PIT BIKE XP 125 4T : LA SIXIEME DE CAMORCIA
Par six victoires consécutives, Gabriele Camorcia se prouve toujours plus le leader parmi les Pit Bike XP 125 4T. En Course 1 Camorcia part tout de suite premier, ensuivi de Nicolò Castellini et Matteo Tortosa. Les trois se détachent complètement des autres et offrent au public un grand spectacle grâce à des dépassements continus et coups de frein téméraires. La leadership dans le groupe change toujours, même si dès le cinquième tour Camorcia distance et gagne d’un petit marge. Derrière le pilote milanais, Tortosa et Castellini terminent en volée. Course 2 est plus peinée pour Camorcia. Castellini attaque plus que jamais, décidé à gagner ce segment de course. Deux tours avant la fin, coup de théâtre : Castellini glisse en cherchant de contraster Camorcia. Castellini se lève de nouveau et finit quatrième derrière Tortosa et Berlini.