red_70open_TIN4402.JPG

GRAND PRIX SCOOTER

CLASSEMENTS

I VIDEO


.JOG-Polini toujours plus performants et prêts à surprendre, après le début gagnant à Castelletto di Branduzzo. A Viterbo aussi, pour la deuxième course nationale de la Coupe Italienne Polini, il y a eu beaucoup de surprises et de spectacle, et les coups de théâtre ont rendu très intéressantes les compétitions de la journée.

SCOOTER 70 EVOLUTION OPEN : COURS POUR CONDUIRE

Matteo Tiraferri sprinte bien de la première position avec l’hollandais Jos Koelewijn, tout derrière, qui fait pression sur le champion en titre de l’équipe Polini Scooter. Ca se révèle une attaque à la fin de la ligne droite, où Tiraferri cherche à faire un brusque frein mais il tombe. La compétition tourne la page : Filippo Corsi se retrouve en deuxième position, passe tout de suite à l’attaque et arrive à gagner la tête de la course. Tiraferri est le protagoniste d’une grande remontée et limite les dommages par une bonne troisième position. En Course 2, Jos Koelewijn part le premier, même si Tiraferri ne laisse pas d’issue au pilote hollandais par une attaque très décidée. Corsi en même temps attrape la première position en dépassant de force son coéquipier de Polini Scooter. Au cinquième tour, Koelewijn glisse, et Nicolò Castellini aussi, qui était quatrième. Aux phases finales, Corsi doit laisser la route à Tiraferri même si c’est Corsi qui monte à la plus haute place du podium.

red_mono_TIN4889.JPG

SCOOTER 70 EVOLUTION MONO-MARQUE : PERFORMANCE RECORD En cette classe il faut remarquer l’incroyable temps de Marco Moroni de 1.01.66 aux épreuves, performance qui lui permet de laisser derrière plusieurs pilotes de Scooter Open. Malheureusement les compétitions n’ont pas eu une bonne chance ; protagonistes de Course 1, Alessio Tarabella, premier à la ligne d’arrivée, deuxième Picciallo et troisième Parodi. En Course 2, Picciallo, pour une petite distraction, facilite la victoire de Tognarelli devant Parodi et Fabbri. En ce qui concerne la somme des points, c’est Parodi qui monte sur la deuxième place, unique pilote qui court en Coupe Italienne Polini sur la selle d’une Beta Ark.

red_100big_TIN5508.JPG

SCOOTER 100 BIG EVOLUTION OPEN : SUPREMATIE SICILIENNE

Nico Morelli semble être le favori grâce à l’exceptionnel temps de 1’00’’717, mais dès les phases initiales il doit se retirer pour un problème technique. C’est donc Julien Vitali qui tente la fuite, mais Stefano Scribano, de manière déterminée et agressive, gagne en précédant Antonio righetti et la révélation Alex Rota. A la ligne de départ de la Course 2 Antonio Righetti anticipe un peu le signal de départ et reçoit une pénalité. Aux premiers tours, Morelli glisse car il excède à l’issue de la ligne droite. Lutte pour trois pour la victoire, entre Scribano, Julien Vitali et Antonio Righetti, dans laquelle le premier gagne de justesse sur Vitali et Ciacci, ce dernier grâce à la pénalité obtenue par Righetti.

red_ama_TIN4527.JPG

SCOOTER 70 EVOLUTION AMATEURS : VISAGES NOUVEAUX

Elia Angeli part de la première position, mais en Course 1, durant le quatrième tour il fait une faute et il recule en quatrième position. Roberto Pagliaccia dépasse et conduit la course avec Angeli qui essaie de créer des espaces pour récupérer des positions. Mais le rythme est très élevé et en cherchant de dépasser Riccardo Frigè, Angeli provoque un contact avec son adversaire et recule à la neuvième position. Le final de Course 1 est incertain; Pagliaccia est attrapé et termine en sprint devant Daniel Penzo et Ivan Calce. En Course 2, Angeli est bien déterminé pour prendre sa revanche de la malchance. Il part bien mais se trouve à lutter avec Calce, même si à la fin c’est Angeli qui a le dessus et répond par une belle victoire, qui lui donne la troisième position absolue de la journée, derrière Pagliaccia et Calce, ce dernier est deuxième sur le podium final.

red_vespa_TIN4431.JPG

TROPHEE VESPA 125cc CLASSIC : LA VITESSE EST RIEN SANS CONTROLE

Marco Leaso part devant Cristian Mammi et Matteo Piacentini, après qu’il s’est révélé le plus rapide aux épreuves de qualification. A cause d’une faute Leaso ouvre les portes à Piacentini qui s’en profite pour prendre le contrôle de la course. Piacentini arrive à peine a contenir la remontée de Leaso et à la fin les deux terminent en sprint et précèdent Mammi. Course 2 réserve une autre mauvaise surprise à Leaso qui est protagoniste d’un faut départ et subit 20 seconds de pénalité qui le font reculer, malgré la fuite solitaire en deuxième position derrière Piacentini, tandis que Mammi est encore troisième.

red_pit_TIN4827.JPG

PIT BIKE 125 4T : EQUILIBRE SUR LA PISTE

En Course 1, Gianluca Cuttitta part devant Gabriele Camorcia qui remonte du deuxième rang. Alessandro Fabbri s’ajoute aux deux mais glisse au cours des premières phases, et laisse la voie à Lorenzo Pirrè, qui entre dans la lutte parmi les deux pilotes de l’équipe Valeracing. L’arrivée en sprint est en cet ordre : Cuttitta, Camorcia et Pirrè. En Course 2 Fabbri veut se racheter en créant un enthousiaste duel avec Cuttitta, Camorcia et Pirrè. Les positions changent plusieurs fois ; à la fin c’est Cuttitta qui a le dessus sur Camorcia et Fabbri. Ce dernier, malgré le bon résultat de Course 2, n’arrive pas à monter sur le podium de journée et laisse la troisième position à Pirrè.